Comité des femmes

ORIENTATIONS

Pour l’AREQ, l’égalité entre les femmes et les hommes constitue une priorité. C’est pourquoi elle a intégré sa volonté de reconnaître le principe de l’égalité de droit et de fait entre les femmes et les hommes dans sa mission. Plusieurs motifs amènent l’AREQ à militer pour une réelle égalité entre les femmes aînées et les hommes aînés. Les aînées doivent composer avec un revenu plus faible, elles vivent seules plus souvent et plus longtemps que les hommes aînés, souffrent davantage de solitude et sont plus nombreuses à vivre avec des problèmes de santé chroniques. Pour l’AREQ, tout doit être mis en œuvre pour assurer de meilleures conditions de vie à toutes les femmes aînées.

Au niveau sectoriel, notre Comité des femmes organise des activités  annuellement pour souligner et soutenir la cause des femmes. Ses différents rôles sont :

  • Informer et sensibiliser les membres à certaines questions qui concernent plus particulièrement les femmes;
  • Collaborer à la promotion de certaines actions ou revendications pour l’amélioration de la qualité de vie des femmes avec un regard particulier sur la vie des femmes retraitées;
  • Travailler en lien avec le Comité national et le Comité régional;
  • Faire rapport au Conseil sectoriel et à l’Assemblée Générale Sectorielle.

Besoin d’aide pour vous ou une personne proche?

  1. Regroupement des maisons pour femmes  victimes de violence conjugale
  2. Organismes ressources

    ACTIVITÉS SECTORIELLES

    24 mars 2023

    L’AREQ Rimouski-Neigette a décidé de contribuer à l’intégration d’une famille Ukrainienne dans notre région: Oleksandra Velitchenko et ses deux enfants, Volodymir, 16ans, et Kateryna, 8 ans. Le 24 mars, une rencontre a été faite pour leur offrir une aide financière de 500$

    Photo: de gauche à droite: Ariel Wolf, comité d’aide, Sylvie Marier, comité d’aide, Oleksandra Velitchencho, mère Ukrainienne, Marie-Marthe Dionne, présidente AREQ, France Harrisson, responsable du dossier à l’AREQ, Michel Genest, trésorier à l’AREQ.


9 mars 2023

Nous étions 48 personnes au déjeuner des femmes qui se tenait le 9 mars 2023 au Complexe sportif Desjardins. Pour l’occasion, une tulipe a été remise à chacune des femmes présentes. Mme Dionne nous a accueilli chaleureusement et nous a précisé que L’AGS se tiendra le 13 avril prochain et qu’il n’y a encore aucune candidature pour chacun des postes vacants, incluant la présidence. Elle nous a rappelé que sans présidence, notre secteur est en danger car aucune allocation ne pourra être octroyée. Merci infiniment Mme Dionne pour toutes vos années d’engagement et de dévouement !!

Par la suite, Mme Margot Michaud nous a expliqué la signification des tulipes selon leurs couleurs, chaque couleur représentant des qualités des plus remarquables les unes des autres. Un historique relatant des dates importantes pour le droit des femmes fut lu par Mme Michaud, les gens présents au déjeuner étant à la fois surpris puis découragés de la condition des femmes tout au long de l’histoire. Les femmes ont encore bien des luttes à mener mondialement pour arriver à des droits égaux à ceux des hommes. Merci Margot pour toutes ces informations!!

Plusieurs prix de présences furent distribués au grand bonheur de tous, et la somme de 89$ fut remise à l’heureuse gagnante des billets moitié-moitié au profit de la fondation Laure-Gaudreault.

Au plaisir de se voir le 13 avril, et d’ici-là, pensons à nous impliquer pour la relève et la survie de notre Conseil sectoriel et de notre secteur !

Mme Claude Pelletier, édimestre  AREQ 01 (F) Rimouski-Neigette

Pour plus de détails , cliquer ICI

            
Album photos


Mars 2022

Considérant le fait qu’il n’y a pas eu, depuis 2 ans, d’activités reliées à la condition des femmes et suite à la suggestion de madame Louiselle Roussel d’aider les Ukrainiens par un don à la Croix-Rouge, le Conseil sectoriel a plutôt décidé d’agir localement. Une subvention de 500$ est accordée à La Débrouille qui vient de créer un fond d’urgence pour subvenir aux besoins des femmes et leurs enfants victimes de violence dès l’accueil au centre. Nous attendons également des nouvelles d’un organisme de Rimouski et nous donnerons une subvention de 500$ dès que des familles ukrainiennes seront accueillies chez-nous. Madame Roussel fut responsable du comité de la condition des femmes pendant plusieurs années. Elle a toujours eu à cœur la défense des droits des femmes et son intérêt pour la cause persiste toujours.

Marie-Marthe Dionne et France Harrisson, pour le Conseil sectoriel


Automne 2020

Bonjour à vous,
Depuis notre activité du 13 mars, une seule rencontre virtuelle s’est tenue et le Comité cherche actuellement des moyens de faire avancer la cause des femmes dans la société et dans notre organisation. Quelques informations :

-Sachez que le comité national de L’AREQ a offert ses sympathies en notre nom à la famille et à la communauté de Joyce Echaquan. Un tel drame ne doit plus se produire et les différents groupes de soutien et de revendications des femmes y verront par des nombreuses actions. Nous vous tiendrons au courant des actions que vous pouvez poser individuellement dans ce dossier.

-L’AREQ se penche aussi sur le dépistage du cancer du sein qui prend fin à 69 ans. Cependant chaque femme peut demander à son médecin une ordonnance pour poursuivre les tests après cet âge. L’AREQ s’engage à dénoncer le fait que certaines femmes ont de la difficulté à l’obtenir .

La Marche Mondiale des femmes prolonge ses activités jusqu’en 2021 car plusieurs activités n’ont pu avoir lieu dû à la pandémie. Vous pouvez suivre la programmation sur leur site.

La Fédération des femmes du Québec tient son forum du 5 au 11 novembre. L’avantage de la pandémie tient à ce que tous ces ateliers et ces conférences soient accessibles à toutes les personnes qui le désirent en s’inscrivant sur leur site. Surveillez toutes leurs activités en passant par : https://www.ffq.qc.ca/fr/

Pour plus de détails, cliquer ICI

Marthe Leclerc, Lison Jean, Jacinthe Levesque et Solange Brisson, pour le Comité des femmes


13 Mars 2020

C’est dans un climat neigeux que s’est déroulé notre activité de mars à l’Hôtel des Gouverneurs. La trentaine de femmes présentes ont bénéficié des judicieux conseils de notre conférencière du matin. Mme Avrile Gagné, diététicienne et nutritionniste, nous a partagé sa passion pour l’alimentation et surtout nous a livré de précieux petits trucs pour améliorer notre nutrition aux fils des jours. Simple et accessible, cette conférence fut appréciée de toutes les participantes en ciblant les défis qui accompagnent les femmes après 60 ans dans le domaine de l’alimentation. Par la suite, un repas santé pour une quarantaine de personnes fut partagé et apprécié de toutes et de tous. Merci au Comité des femmes pour cette activité instructive et agréable.

Marthe Leclerc, Comité des femmes


Mars 2019

Lors du déjeuner de mars, j’ai eu le plaisir en l’absence de notre présidente, Marie-Marthe Dionne,  d’animer l’activité qui se voulait un hommage aux femmes de cœur et de tête de notre secteur. Preuve que les hommes ont pris un peu le plancher au début de ce déjeuner, notre ami Jean-Roch Côté nous a présenté l’oeuvre de Laure Gaudreault. Par la suite, le Comité des femmes, avec à sa tête madame Marthe Leclerc, a brillamment animé cette rencontre en nous rappelant l’importance de poursuivre le combat pour l’égalité des hommes et des femmes. Comme à l’habitude, plusieurs tirages ont eu lieu et pour vous dire à quel point il n’y a pas eu de tricherie, y’a même un homme qui a gagné un prix. Notre présidente, arrivée un peu plus tard, a clos l’assemblé en invitant les membres présents, à participer au prochain déjeuner ayant pour thème l’environnement.

Henry Forrest

             

Album photos


15 mars 2018

Ce jeudi 15 mars, s’est tenu notre déjeuner mensuel. Les annonces étaient nombreuses : Prochaines assemblées par Marie-Marthe : sectorielle et élection à la présidence le 17 mai. Assemblée Régionale à Matane le 24 mai, les inscriptions sont en cours . Les voyages par Francine : Notre-Dame de Paris et Nouvelle-Ecosse. Toujours en action et exposition d’œuvre d’art et artisanat par Margot. Invitation au déjeuner d’avril au cours duquel le Comité de l’environnement nous présentera d’agréables surprises par Yves Gauthier. Relais pour la vie par Nicole Lavoie. Invitation à un café musical au profit de la Fondation Héritage par Antonine Michaud. L’événement majeur de la rencontre était l’hommage adressé à Magella Desrosiers qui fut notre présidente au cours des 9 dernières années. Un diaporama, monté et commenté par Réal Beaupré fut présente, (merci Réal), une gerbe de fleur et un chèque furent remis à Magella; merci Magella pour ton implication et ton dévouement.

Pour souligner la journée internationale de la femme, de superbes gerberas étaient disposés sur chaque table. Ils furent tirés parmi les dames présentes. Comme toujours, d’agréables retrouvailles, échanges de nouvelles et de projets, on se donne rendez-vous au printemps, pour le déjeuner d’avril.

À la prochaine!

Martine Brise, pour le Conseil sectoriel.

          

Album photos


13 Mars 2015

Ce 13 mars, notre rencontre avait pour thème la journée des femmes et avait été organisée par Madame Louiselle Roussel. Avec, en toile de fond la vue magnifique sur le fleuve glacé, après avoir souhaité la bienvenue à toutes les personnes présentes, Magella nous a rappelé les prochaines assemblées: sectorielle le 1er mai et régionale à Carleton le 14 mai. Elle a invité les artistes intéressés à proposer leurs œuvres pour le «soutien aux arts» émail, peinture, sculpture, tissage, ébénisterie… Les possibilités sont nombreuses. Le comité de la condition des hommes, sous la responsabilité de Denis-J. Roy, travaille à la préparation de leur prochaine activité…. Nous avons hâte! Christiane Gagnon, pour l’environnement, nous a rappelé la prochaine « Journée de la Terre », soit le 28 mars et nous invite au déjeuner du 17 avril organisé par ce comité. Un chaleureux hommage a été rendu à une membre de longue date de notre secteur qui, malgré des ennuis de santé, continue à s’impliquer activement et à sourire à la Vie…. Vous avez toute notre admiration, Madame Mariette Viens! Par la suite, les messieurs ont été invités à remettre à chaque dame une jolie rosette-boutonnière , quelle gentille attention! Madame Roussel nous a ensuite présenté Madame Marie-Claire Parent, de l’organisme RESPIR dont la mission est d’apporter un soutien psycho spirituel aux personnes proches-aidantes, individuellement ou en groupe. Elle nous a informés des autres services existants auxquels les personnes aidantes peuvent faire appel afin de ne pas se laisser déborder par cette tâche épuisante.. Des documents concernant ces services étaient disponibles. Le dîner, agrémenté d’un verre de vin fut pris dans une ambiance chaleureuse; c’est toujours avec le même plaisir que les convives échangent nouvelles, informations, projets…. Les prix de présence ont fait encore une fois des heureux: laissez-passer pour le brunch de RESPIR et le livre publié par Monsieur Projean. Une rencontre agréable, chaleureuse, au cours de laquelle aucun point n’avait été laissé au hasard. Nos remerciements et félicitations les plus sincères vous sont adressés, Madame Roussel. Nous vous donnons rendez-vous à notre déjeuner d’avril. D’ici là, profitez du printemps qui ne tardera plus!

Martine Brice

                      

14 mars 2014

Vendredi, le 14 mars, s’est tenu le dîner soulignant la journée de la Femme. L’activité était organisée et présentée par Mme Louiselle Roussel responsable du Comité de la condition des femmes. Elle nous a tout d’abord rappelé qui était Laure Gaudreault, en quelque sorte, notre « mère spirituelle » par les luttes et revendications qu’elle a menées. Mme Roussel nous a ensuite présenté un très beau signet qu’elle am conçu elle-même, à l’effigie de Laure Gaudreault, résumant sa vie et ses actions; signet qui fut distribué aux personnes présentes. M. François Gamache, Directeur de la Maison Marie-Élisabeth, accompagné de Mme Janine Banville, était le conférencier invité. Il nous a présenté son établissement :historique, organigramme, fonctionnement…. soulignant que la mission de la Maison n’est pas de préparer à la mort, mais de faire en sorte que les résidents puissent vivre intensément le temps qui leur reste à vivre.

Pour plus de détails, cliquer ICI

Martine Brice


Mars 2013

Le mot ÉPICÈNE se dit d’un nom, d’un pronom et d’un adjectif qui ne varient pas selon le genre. ÉCRIRE : ÉPICÈNE. Suite à une formation donnée aux responsables des Comités de la condition des femmes au niveau sectoriel de l’AREQ, je vous informe des principes et procédés les plus utilisés pour écrire un texte épicène. Le mot ÉPICÈNE se dit d’un nom, d’un pronom et d’un adjectif qui ne varient pas selon le genre. Il signifie autant un mot qui se veut être féminin que masculin. Ex : actuaire, athlète, bénéficiaire, chaque, responsable, clown, comptable, etc. On ne peut pas toujours employer un mot épicène pour représenter les deux genres, alors d’autres moyens ou règles s’appliquent. Ex : Le doublet qui est un ensemble formé du masculin et du féminin. Un retraité et une retraitée. Ils ou elles, etc. Selon l’Office de la langue française, un texte épicène, écrit ou lu, doit mettre en évidence, de façon équitable, la présence des femmes et des hommes. Alors, pour écrire épicène, il faut avoir la préoccupation de la visibilité des femmes. On admet plus aujourd’hui, le besoin de préciser que le texte englobe les deux genres, ou encore tenter de féminiser le texte à la toute fin en écrivant d’abord le texte au masculin.

Pour plus de détails, cliquer ICI


8 mars 2013

L e Comité de la condition des femmes en collaboration avec le Conseil sectoriel vous invitent, membres de l’AREQ, à réserver votre journée du 8 mars, pour souligner la Journée de la femme. À cette occasion, un dîner vous sera offert à l’Hôtel Rimouski, au prix de 20$ pour les membres et 25$ pour les non-membres. Afin d’alimenter cette rencontre de façon bénéfique, deux mini-conférences vous sont proposées. Tout d’abord, dans le but de valoriser la contribution des personnes aînées dans notre société, par le bénévolat, M. Bertrand Poirier, directeur du Centre d’action bénévole de Rimouski, nous entretiendra sur le rôle de ce centre dans notre milieu. Il nous parlera des services qui y sont offerts et des secteurs dans lesquels peuvent œuvrer les personnes qui désirent se joindre à cette équipe. Suivra le dîner, qui permettra à ceux qui le désirent d’échanger, entre eux, leurs réflexions et leurs expériences en ce qui concerne leur implication bénévole auprès d’organismes ou comme aidant naturel. Par la suite, afin de favoriser la richesse des relations intergénérationnelles, quelques étudiants du Cégep de Rimouski, en sciences de la nature, se joindront à nous, accompagnés de leur professeur de biologie, M. David Pelletier. Ils nous informeront de leur projet de recherche vécu au Nicaragua, des notions apprises et de leur vécu dans cette région où les problématiques diffèrent des nôtres à cause du climat. Au plaisir de vous accueillir nombreuses et nombreux dès 10 h 30.

Claire-Louise Tardif et Louiselle Roussel, responsable Comité de la condition des femmes


Mars 2012

Le 09 mars, à l`occasion de la Journée de la femme, le Comité de la condition féminine, en collaboration avec le Conseil sectoriel a organisé une conférence. Le thème était : « La prévention de la violence chez les aînés ». La conférencière, Mme Hélène Garon, travailleuse sociale au CLSC de Rimouski nous a sensibilisés aux gestes, paroles, et faits observables qui laissent percevoir qu’il peut y avoir de la violence dans la société dans laquelle nous évoluons. Elles méritent « la dignité ». Nous nous sommes quittés sur une pensée que voici : « Vous êtes une personne dans le monde, mais vous pouvez être le Monde pour une personne.»

Louiselle et Claire-Louise, pour le Comité de la condition des femmes


Mars 2011

Journée des femmes AREQ Rimouski-Neigette « TOUJOURS EN ACTION POUR LE RESPECT DE NOS DROITS ». Afin de souligner la Journée des femmes, les membres du Comité de la condition des femmes de notre secteur, Louiselle Roussel, Muriel Lagacé et Claire-Louise, se sont impliquées en organisant une conférence suivie d’un dîner. La présidente, Magella Desrosiers, a d’abord pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux membres présents. Par la suite, Louiselle a souligné l’importance de l’implication des membres de l’AREQ pour le respect des droits des femmes qui fut d’abord manifestée par leur participation à la Marche mondiale des femmes en octobre dernier, et le 11 mars, par leur présence à cette conférence. Muriel a alors pris la parole pour partager ses réflexions, suite à la lecture d’un livre d’Arouna Lipschitz. Cette écrivaine et philosophe parle de quête d’harmonie des côtés féminin et masculin qui se retrouvent à l’intérieur de chaque homme et de chaque femme. Elle parle aussi d’une humanité où la puissance serait féminine et la douceur masculine. Muriel nous a laissé sur une citation de l’auteur : « Tant que le féminin sera piétiné, il ne faut pas rêver de paix conjugale et encore moins de paix sur terre. Quand l’homme saura reconnaître son propre féminin, il piétinera moins celui de la femme et la guerre des sexes s’atténuant, on risque de réussir quelque chose pour la paix dans le monde. »

Pour plus de détails, cliquer ICI

Le Comité de la condition des femmes.